Photos et Motions

Photos et Motions

Un brin d'émotions dans vos photos
mode-mesure-pondere-centrale
Techniques de bases

Les modes de mesure


Si vous avez correctement lu l’article sur l’exposition, vous savez comment fonctionne ses mécanismes et vous commencez à la travailler lorsque vous photographiez.

Mais certaines situations peuvent parfois être difficiles, comme le contre-jour que nous verrons plus bas dans l’article. Vous n’arrivez pas toujours à trouver de solution pour obtenir la photo que vous espérez, à moins de passer en mode manuel total. Mais si vous avez testé, vous savez que cela n’est pas forcément une bonne idée.

Voyons donc comment votre appareil fonctionne en mode semi-automatique comme le mode ouverture dont nous avons déjà dédié un article.

Quand vous êtes en mode ouverture et que vous choisissez une ouverture de F/1.4 par exemple, l’appareil va choisir automatiquement la vitesse et les ISO (si réglés en automatique). Bien évidement, il ne sort pas des chiffres au hasard, il les calcule via une mesure de la lumière.

« Mais comment fait-il ?

L’appareil, par défaut, mesure la luminosité sur toute l’image. Mais vous avez la possibilité de lui dire de mesurer sur certaines zones de l’image uniquement. Voyons donc les différents modes de mesure.

Logo-mode-mesure-matricielle

Le mode de mesure matricielle / évaluative


Le principe de ce mode est de mesurer la lumière sur la totalité de l’image.

mode-mesure-evaluative

Prenons une photo qui nous servira d’exemple, vous pouvez la reproduire chez vous, il s’agit d’une simple figurine devant une fenêtre. Cette photo est très contrastée. C’est à dire qu’il y a une grande différence de luminosité (en l’occurrence, l’extérieur est fortement éclairé, tandis que l’intérieur est bien plus sombre).

mesure-exposition-mesure-matricielle

La mesure matricielle / évaluative va donc chercher à faire son maximum pour éviter de sur-exposer le ciel de façon à obtenir une photo normalement exposée selon les calculs de l’appareil. Cela se traduit par une sous-exposition du sujet.

Ce mode est capable de gérer une grande majorité des cas.  Mais dans certaines situations il se retrouve totalement dépassé, comme dans notre exemple. Les photos de contre-jour et de concert poseront bien souvent des problèmes.

Logo-mode-mesure-spot

Le mode de mesure spot


Le mode spot, à ne pas confondre avec Spock, mesure l’intensité lumineuse sur un petit point central de votre photo. Le cercle que vous voyez dans votre viseur. Ce cercle représente généralement entre 4 et 5% de la totalité de l’image.

Ce mode est fortement utile pour obtenir une exposition correcte du sujet quand tout le reste de l’image à un éclairage bien différent de lui. Comme le contre-jour.

mode-de-mesure-spot

Cependant, si votre sujet est correctement exposé, il faut bien comprendre qu’un autre élément de la photo sera soit sur-exposé, soit sous-exposé selon les conditions de votre photo. Reprenons notre exemple de la figurine devant la fenêtre :

mesure-exposition-mesure-spot

Comme vous pouvez le voir, notre sujet est à présent correctement exposé, mais le ciel derrière la fenêtre est maintenant sur-exposé. La grande question est :

« Comment faire pour avoir le ciel et la figurine correctement exposés ? »

A cela je réponds : ce n’est pas possible, du moins on ne verra pas la solution dans cet article… Il faut faire un choix, soit on veut le ciel, soit on veut notre sujet. On ne pourra pas avoir les deux en même temps.

C’est une question de limites matériels, votre appareil ne peut pas voir comme vos yeux. Là où nous pouvons voir clairement une scène à fort contraste, l’appareil voit soit trop clair, soit trop sombre (parfois les deux en même temps). Nous appellons cette limite la plage dynamique.

Le mode de mesure sélective

Il faut savoir que sur certains appareils, principalement les réflex Canon, il existe un mode de mesure proche du mode Spock spot, le mode de mesure sélective. C’est le même principe mais le cercle est plus grand, environ 9 à 10% de la totalité de l’image.

mode-mesure-selective

Attention cependant, ces deux modes de mesure présentent un « défaut » dirons-nous. En effet, si vous pointez votre cercle vers un objet noir, l’appareil considérera que l’objet est sous-exposé et viendra corriger pour obtenir un « gris moyen ». Idem si vous décidez de viser un objet blanc, il sous-exposera.

Un « gris moyen » est en fait un gris à 18% de luminosité. Pour l’appareil, c’est signe d’une exposition correcte.

Logo-mode-mesure-pondere

Le mode de mesure pondérée centrale


Ce mode ne fait pas parti de mes préférés, mais nous allons en parler quand même. Il est simple à comprendre mais son efficacité laisse à désirer.

Il s’agit d’un mode de mesure entre le mode de mesure matricielle et le mode spot. L’appareil va donc mesurer la lumière principalement au centre de votre image, mais également, avec moins d’importance, le reste de l’image.

mode-mesure-pondere-centrale

Pour faire plus simple, l’appareil mesure la totalité de l’image, mais accorde plus d’importance au centre de la photo. Dans notre exemple, on voit clairement une sous-exposition du sujet, encore plus sombre qu’en mode  de mesure matricielle d’ailleurs.

mesure-exposition-mesure-pondere-centrale

Pourquoi je n’aime pas trop ce mode ? Simplement car son résultat n’est jamais le même. Vous aurez beau prendre deux ou trois photos au même endroit, sur trépied, avec une luminosité fixe, ça changera

C’est en quelque sorte le mode intelligent des modes de mesure et, on l’a vu, avec l’autofocus le mode intelligent n’est pas forcément une bonne idée.

Le problème des mesures au centre


Comme je vous l’ai dis, l’appareil fait, dans certains modes, la mesure au centre de votre photo. Eh bien ce n’est pas vraiment vrai. Tout dépend de la marque et de votre appareil photo.

Chez certains Nikon et certains appareils photos hybrides, la mesure spot est effectuée sur le collimateur auto-focus sélectionné. Si vous prenez le collimateur le plus à droite de votre viseur, la mesure spot sera effectuée au même endroit.

Chez Canon, la très grande majorité des appareils photos ne proposent pas cette option et la mesure est toujours effectuée au centre du viseur. Le souci, c’est que lorsqu’ion ne souhaite pas mettre notre sujet au centre de l’image, comment faire pour mesurer la lumière dessus ?

C’est là que l’on utilisera la touche  » *  » de notre appareil (il se peut que cette touche soit indiquée différemment selon l’appareil et la marque), il s’agit de la mémorisation d’exposition.

Voici comment s’en servir :

  1. Réglez votre appareil en mode spot (pas obligatoire, vous pouvez vous servir de la mémorisation d’exposition dans tous les modes, mais c’est pour coller avec l’exemple)
  2. Positionnez votre collimateur central sur le sujet en appuyant brièvement sur le déclencheur pour que l’appareil mesure la luminosité
  3. Appuyez sur la touche  » * « 
  4. Faites la mise au point sur votre sujet en appuyant et en maintenant à mi-course sur le déclencheur
  5. Recadrez votre image comme bon vous semble
  6. Appuyer sur le déclencheur pour prendre la photo

Voila, vous avez pris une photo correctement exposée alors que votre sujet ne se trouvait pas au centre de votre viseur.

Conclusion


Vous avez à présent toutes les clés en main pour comprendre et utiliser correctement les différents modes de mesure. Cependant, il n’est pas simple de les maîtriser, le mode de mesure spot par exemple pourra vous poser quelques soucis et demandera donc quelques essais ainsi que du temps pour bien le maîtriser.

Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager avec vos amis et à vous inscrire gratuitement à la newsletter. N’hésitez pas à commenter si vous avez des questions sur toutes sortes de problèmes que vous pourriez rencontrer.

Autres articles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *